Christine Roque - Premiers frissons d'amour

Nous verrons dans ce blog des artistes-comètes dont certains titres furent des énormes succès, c'est le cas de Début de soirée, de Thierry Hazard ou de Sabine Paturel. Il y a également les artistes-feu follets qui ont fait une chanson très populaire à l'époque et qui sont tombées dans l'oubli assez rapidement. Ce fut le cas de cette très jolie chanson de Christine Roque. L'interprète décida d'arrêter sa carrière de chanteuse suite à des embrouilles avec son producteur. Depuis, elle a ouvert une école de danse et nous, on garde les rares disques qu'elle a sorti.

Cette chanson ressemble sérieusement à Jules et Jim et a l'honnêteté de ne pas s'en cacher puisque le film est mentionné dans la deuxième partie de la chanson. C'est une jolie histoire d'amour érotique entre une fille et deux garçons. Le refrain ressemble à une comptine pour enfants, ce qui apporte un décalage tout à fait charmant. C'est l'interpète qui raconte, après coup, ce triangle amoureux avec une innocence désarmante.
J'ai retrouvé cette chanson totalement par hasard sur une compilation de chansons oubliées des années 80. Dans un premier temps, je l'ai un peu laissée de côté puis l'ai réécoutée encore et encore... et la semaine dernière, je l'ai enfin retrouvé dans une petite boutique anonyme de disques d'occasion, avec sa jolie pochette où trônent Christine Roque et ses deux Big Jim dans les bras. Le coup de bol quoi !

La face B reprend le thème musical de cette chanson. Cette petite bluette reste à l'esprit et demeure l'une des plus belles chansons des années 80. Outre Premiers frissons d'amour, je connais de Christine Roque Jérémy qui est également une très jolie chanson. C'est bien triste, avec une jolie voix comme ça, de ne pas être revenue faire un petit tour sur scène.

 

Fiche technique:

Christine Roque

Premiers frissons d'amour / Instrumental

CBS

1987

Paroles et musique:
C. Sinclair

 

Et la chanson (prestation télé en playback orchestre, elle ne chante pas très juste mais cela donne un peu plus de charme à ce titre) :


Christine Roque Premiers Frissons