Sandra

Je n'ai jamais compris pourquoi Sandra, chanteuse provenant de nos amis d'outre-Rhin, pouvait avoir ce regard aussi... asiatique? Ses yeux sont clairement bridés et pourtant, elle est née à Sarrebruck et qu'elle se nomme à la base Lauer? Bref, encore un mystère qui ne peut être seulement expliquée que par une légère et discrète intervention de chirurgie esthétique. Quoiqu'on en pense, Sandra est une très belle femme, elle est très bien mariée (Avec Michael Cretu, son producteur, qui l'entraînera dans l'aventure Enigma au début des années 90) et a un succès pas croyable.

Sandra s'attaque à ce titre légendaire :le démarrage vaporeux avec choeurs d'hommes pour voix de femme-bimbo très puissante. La réorchestration siglée années 80 est efficace et notre copine allemande avait le mérite de donner un coup de jeune particulièrement intéressant à ce tube de 20 ans d'âge à l'époque. Bien après Love Affair et Robert Knight, bien avant les Words Appart et Gloria Estefan, sandra tient la comparaison sans aucun problèmes, d'autant plus que ce titre a connu des versions tout à fait inquiétantes: Nicoletta a par exemple tenté une version française un peu trop copié-collé avec L'amour me pardonne, Joe Dassin - et c'est moins connu - propose une autre version en français, loin d'être magistrale, titrée Plus je te vois, plus je te veux. Bon, il s'était certainement rendu compte que Plus je t'entends, plus je te veux s'apparentait à de la publicité mensongère...

En face B, Change your mind. C'est drôle, c'est presque le même démarrage que la face A: départ brumeux avec la voix lointaine de Sandra, pour un résultat cependant plus proche du slow charmant qui se dit : "Tiens, si la face A fonctionne super bien, j'ai peut-être une chance de me faire retourner (oui, oui, elle se dit ça la face B), pour avoir à mon tour ma chance." Ca ressemble beaucoup aux chansons lentes de Whitney Houston ou de Madonna. C'est juste efficace, simplement réussi.

Sandra

Everlasting Love / Change your mind

Virgin

1987

Paroles et musique:
Face A: Games Cason / Mac Gayde
Face B: Palmer / James

 

Et la chanson: clip très rigolo de Sandra qui change de costume tout le temps dans un décor de cinéma. Comme quoi les faiseurs de clips d'aujourd'hui (Keane, Everybody's changing) n'ont rien inventé.