Sex pistols

N'étant pas un grand spécialiste de ce genre de musique et mon niveau d'anglais à jeun n'étant pas assez élevé (oui, parce que bourré, je parle très bien anglais, c'est étrange), je vais pouvoir me permettre de regarder tout ceci avec une certaine candeur. Et puis, si je vous parle de l'hymne anglais malmené par les Sex Pistols aujourd'hui, c'est surtout parce que le Royal Baby vient de débarquer et que je m'en vais donc officiellement lui dédier, un genou à terre, cette chronique toute en élégance... Qu'il en profite, ce n'est pas tous les jours.

La seule chose que l'on puisse dire quand on écoute cette chanson pour la première fois, c'est qu'elle dépote, mon petit bonhomme royal ! Shocking ! Le God save the queen de ta great grandmother fut dépecée violemment par de jeunes iroquois sans foi, ni loi, ni culture monarchique de base. Ils le firent sur de la musique punk et l'Angleterre en fut courroucée. Ca parle de fascism regim (re-Schoking!) et de No future, d'ailleurs reprise en choeur à la fin, comme pour ébouriffer la couronne, toutefois encore en place en ce début de XXIème siècle.
Ce serait dommage d'oublier de te préciser, futur roi d'Angleterre, que ce tube géant déclencha un raz-de-marée en Angleterre mais aussi en France où il y a quelques années, il servit d'indicatif à l'émission la plus impertinente (dans le sens premier, pas dans le sens Stéphane Bern, tu seras peut-être amené à le rencontrer un jour) de la télé, Grosland.

En face B, little kiking, tu y entendras Do you know wrong. Et c'est à ce moment où il faut bien que je t'avoue un truc: ce n'est pas le pressage original du 45 tours. Ce disque est une réédition de 2007, soit pour les 30 ans de cette scandalous and deliberatery song, et la face B n'a rien à voir avec le disque original. Toutefois, rien de démodé là-dedans. Encore une fois,  et sans rentrer dans le détail de paroles que je serai incapable de traduire sans une coupe de champagne en ton honneur, reconnaissons, petit prince de Cambridge, que la chanson est efficace, certainement irrévérencieuse, mais tout à fait bonne.

Je terminerai en te souhaitant good luck, toi dont la grand-mère est feue-la princesse Diana (oui, ça fout le vertige), et en te conseillant d'écouter cette chouette chanson quand tu seras en âge de comprendre et d'apprécier ce qui peut être pris aujourd'hui comme du second degré.

 

Fiche technique:

Sex Pistols

God save the queen / Do you know wrong

Virgin

1977

Paroles et musique:
Sex Pistols

 

Et la chanson: On sent qu'ils sont déjà complètement partis, nos petits camarades des Sex Pistols. Ceci dit, ce titre est imparable, jouissif et représente, quoiqu'on en pense un fait historique au Royaume-Uni.