27 juillet 2013

Marie Laforêt - L'Aviva

Dernière chronique avant quelques jours de vacances bien méritées. Cela vous permettra, je l'espère, de redécouvrir mes vinyls. Dans tous les cas, je vous retrouve le mercredi 7 août pour de nouveaux 45 tours. Les années 80 furent une sorte de parcours du combattant pour Marie Laforêt, concernant la chanson. Au cinéma, c'était plus sympatique. Son profil élégant est apparu sur nos écrans à nos yeux ébahis plus d'une fois. Le disque était moins palpitant, c'est indéniable. Après une reprise ignoble et country du... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juillet 2013

Patty Pravo - Pensiero stupendo

Merveille des merveilles ! La preuve en est que la curiosité mène quelquefois au nirvana musical. La voix chaude, sexy et troublante de Patty Pravo me donne à chaque fois envie d'aller apprendre illico l'italien. La première fois que je l'ai entendue, c'était il n'y a pas si longtemps et avec cette chanson dans le merveilleux film Le premier qui l'a dit. Cette production italienne raconte les mésaventures d'un jeune et très sexy italien qui avait prévu d'annoncer son homosexualité à ses parents mais qui n'avait pas tout prévu.... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2013

Jean Schultheis - Co-co boy

Cocoboy, c'est tout d'abord des souvenirs d'enfance... Oui, mes parents me laissaient regarder ce programme malsain alors que je n'avais même pas dix ans. Des moments de télé absolument dingues ont eu lieu, c'était une époque où les chanteurs de variétés n'avaient pas peur du ridicule, se prenaient un peu moins au sérieux et n'étaient pas parasités par des attachés de presse. On y voyait ainsi France Gall au milieu d'une galère où ramaient Jean Roucas ou encore le cher Philippe Bruneau, disparu il y a peu, et chantant Hong Kong... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juillet 2013

Rémy Tarrier - Il n'y aura pas de match retour

La chanson française regorge de disques bizarres et bien perchés. Celui de Rémy Tarrier est pas mal dans son genre. Il serait facile de dire que le disque est indescriptible mais ça voudrait dire que, par définition, je ne pourrais pas faire de chronique dessus et, sincèrement, ce serait vraiment dommage.Quand une chanson a pour thématique une histoire d'amour qui finit ma et qu'elle se base entièrement sur le champ lexical du... football, on en reste baba. Combien de chansons ont pu être sauvées grâce au concours d'un champ lexical... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2013

Sex Pistols - God save the queen

N'étant pas un grand spécialiste de ce genre de musique et mon niveau d'anglais à jeun n'étant pas assez élevé (oui, parce que bourré, je parle très bien anglais, c'est étrange), je vais pouvoir me permettre de regarder tout ceci avec une certaine candeur. Et puis, si je vous parle de l'hymne anglais malmené par les Sex Pistols aujourd'hui, c'est surtout parce que le Royal Baby vient de débarquer et que je m'en vais donc officiellement lui dédier, un genou à terre, cette chronique toute en élégance... Qu'il en profite, ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 15:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juillet 2013

Joëlle Ursull - White and black blues

A l'heure où un trio a decidé de massacrer en bonne et dûe forme le succès des Zouk Machine, Maldon, il me paraissait intéressant de revenir sur la carrière de cette jeune chanteuse qui avait participé à ce collectif d'outre-mer, à savoir Joëlle Ursull. Elle participa à ce trio juste avant le tube en question et fut remplacée par une jeune chanteuse, Jane Fostin, qui quittera elle-même la formation pour voler de ses propres ailes et réaliser un tube avec La taille de ton amour, dont le titre ambigü avait bien fait rire à... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 14:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 juillet 2013

Dave - Hurlevent

Pochette empruntée à www.hollyweb.org, faute de scanner sous la mainlà, tout de suite. Ma pochette perso sera très rapidement à cette place. Un peu de profondeur, Dave ne sera certainement pas contre ! Tant qu'il y aura - qui constitue la face B de ce 45 tours - propose la phrase suivante: "Pour tromper l'ennui, on se réfugie dans la nostalgie". On retrouve cette phrase juste avant le premier refrain et je trouve qu'elle pourrait faire un très bon slogan, parmi tant d'autres, pour ce blog. Notre sémillant hollandais n'a... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2013

David et Jonathan - Est-ce que tu viens pour les vacances?

Ces quelques notes de piano reconnaissables entre mille, c'est sûr, c'est David et Jonathan. Ils vont nous raconter avec un romantisme exacerbé leurs conquêtes estivales. Cette chanson a fait couler beaucoup d'encre: devenu, peut-être involontairement, un symbole homosexuel puissant (Une association gay se nomme d'ailleurs David et Jonathan) mais aussi un symbole de kitcherie déjà à l'époque où ça sortait, ce titre s'est cependant permis d'être un succès absolu en cet été 1988... Oui, ça a 25 ans, ça fout un coup, hein?Les... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 01:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2013

Petula Clark - Downtown 88

Petula Clark symbolise à elle seule les années 60 et l'exportation réussie. Elle symbolise forcément l'exportation réussie puisqu'elle a réalisé une très jolie carrière en France tout en continuant à vendre avec succès en Angleterre. Elle symbolise aussi les années 60 puisque ses plus grands succès ont été publiés durant cette décennie: La gadoue (reprise trente ans plus tard par Jane Birkin), Chariot (en anglais et en français, par Petula Clark herself) ou encore une de mes préférées, peut-être un peu moins... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2013

Olivier Lejeune et Patrick Green - Pot pour rire Mr le président 81

Les idées de chronique viennent quelquefois tout simplement. Ce matin, je prenais tranquillement mon déjeuner, un œil sur la télé, l'autre sur mes céréales, caressant machinalement mon chat qui ronronnait comme un dingue. J'avais mis I-télé, robinet à infos permettant de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde en dix minutes, si on vise bien entre les pubs. Et là, je vois arriver Christophe Barbier. Vous savez, Christophe Barbier ? Ce monsieur avec une écharpe rouge qui chronique la politique à la radio, à la... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]