Michel Polnareff

L'exil fiscal de Michel Polnareff aura fait parler dans les chaumières. Dans les années 70, celui qui n'avait pas hésité à se montrer cul nu sur tous les murs de France pour promouvoir son spectacle, décide de quitter l'hexagone pour les Etats-Unis. Autant dire que les nouvelles de lui se faisaient rares et que l'apparation de l'admirable chevelu sur nos platines créait l'évènement.

En 1985 sort l'album Incognito dont le le premier extrait est paru l'année précédente. Très connoté années 80, ce 45 tours surprend par le son très moderne pour l'époque. Evacuons rapidement la face B. Dans ma rue pèche peut-être pour le coup par ses fameuses sonorités qui aujourd'hui sont peut-être trop démodées. Les années 80 à trop haute dose peut nuire à la durée d'une chanson. C'est dommage d'ailleurs car la voix de Polnareff n'a vraiment pas vieilli, comme le prouve l'extraordinaire face A.

Viens te faire chahuter constitue tout ce que j'aime chez Polnareff : ça débute par une voix puissante et vocalisante puis par des paroles osées où l'amiral explique sans emphase qu'il a envie de baiser là, immédiatement, sans attendre. Cette fois, l'instrumental – sauvage et puissant – accompagne divinement ce titre dépravé. La rythmique binaire présente sur le refrain donne une touche un peu plus vieillote et décalée, plus présente sur le clip.

Pour une fois, c'est d'ailleurs le clip que j'ai envie de mettre en avant, bien que le 45 tours dont la pochette sans photo soit évidemment indispensable. Le clip est composé de quatre minutes de phantasmes avec des gros morceaux de testostérone et de virilité dedans. Ca commence par des filles qui descendent d'un grand toboggan puis par un Michel face caméra qui, tout en chantant, aide à sortir les filles sus-nommées de sa baignoire, point d'arrivée du tobaggan... L'absurde est à son paroxisme quand la caméra change d'angle pour filmer Polnareff, chantant toujours, enjambé par les demoiselles. Tout y passe, du refrain avec Polnareff premier plan qui donne le rythme en passant par la présence tout à fait saugrenue d'un crocodile pour finir par une orgie patissière où l'inoubliable interprète de Holidays se transforme au gros gâteau qu'il partage lui-même. Génial.

 

Fiche technique :

Michel Polnareff 

Viens te faire chahuter / Dans ma rue 

RCA 

1984

Paroles et musique :
M. Polnareff

 

Et la chanson :