Rivière Bourgeois

Rivière et Bourgeois était un tandem de fameux auteurs-compositeurs dans les années 60 et 70. Ils furent à l'origine de La Madrague de Brigitte Bardot, d'Un petit oiseau, un petit poisson pour Juliette Gréco ou d'A présent, tu peux t'en aller pour Richard Anthony. Tout ceci pour vous dire que le tableau de chasse des deux collaborateurs est tout à fait estimable. Jean-Max Rivière est le blond, Gérard Bourgeois est le brun et ils ont du talent, même pour eux.

Le 45 tours s'ouvre sur Le message. Les paroles sont scandées avec des choeurs volontairement pas très synchronisées. Je dois préciser ici que les deux collègues sont moqueurs et corrosifs (pas dans le sens de Stéphane Bern, je me répète, mais c'est important). Dans ce titre, on se moque, mais de quoi? De la chanson à message? Des sectes? De la religion? J'aurai tendance à penser à la première possibilité. D'ailleurs, le verso de la pochette propose une variation du titre sur un petit texte où on explique que le 45 tours comporte un "message à crédit". On y explique aussi que le disquaire vous fera payer en plusieurs fois, comme on peut le faire avec des objets bien plus onéreux. Du côté de l'écriture, on pense à Pierre Dac; du côté du jeu, ça ressemble un peu aux Charlots, surtout à la fin avec les divagations non chantées.

J'ai pas envie raconte l'histoire d'un mec qui n'a pas envie... C'est fou, non? Le refrain éclaircit ce manque d'envie: il a juste envie d'Elle. Ce concept est développé dans le dernier couplet et se termine mal, comme dans Je chante de Charles Trenet; puisque le héros, là aussi, est emprisonné et cherche à se tuer... sauf qu'ici, le rythme est follement yé-yé.

Le titre le plus faible du 45 tours est Tahiti. Sur un parallélisme un peu trop facile à mon goût, on oppose une population de nantis qui bronzent à Tahiti sur un rythme lent et une population d'ouvriers (dont un immigré à l'accent maghrébin très prononcé accompagné d'un cortège de lieux communs fatiguants) qui doit travailler sur un rythme plus rapide.

Mon préféré reste clairement Le happening campagnard. La pochette reproduit d'ailleurs un peu l'ambiance détendue et un peu beatnick de cette chanson. Le concept est génial. On y évoque un "comice agricole spontané", un "retour à la terre psychologiquement dosé". On retrouve le même parallèle que dans Tahiti mais en plus subtil. Nous avons un paysan qui incarne la sphère privée, avec des problèmes quotidiens. Nous avons en face un vision plus large, qui critique une société à deux vitesses où l'on évoque les ambitions de M. le Comte qui va se présenter aux élections. C'est malin et intelligent, drôle et inventif. Ce 45 tours fut, à l'époque de sa découverte, une belle surprise.

 

Fiche technique:

Rivière Bourgeois

Le message / J'ai pas envie / Tahiti / Le happening campagnard

Vogue

1967

Paroles et musique:
G. Bourgeois / J.M. Rivière

 

Et la chanson: Introuvable pour l'instant. C'est bien dommage... Je reste sur le pont.