Alejandro Lerner

Quand, tout à coup, au milieu de milliers de 45 tours, je tombe sur cette pochette, vous imaginez bien que je ne peux pas faire autrement. On en a vu passer des pochettes troublantes: Annie Cordy en hispanique hystérique, Guy Montagné et Jean Roucas libidineux, Lova Moor qui manque résolument son coup en tentant d'être sexy ou encore cette admirable pochette où l'on voit un chanteur chevelu dans une position... ambigüe... Ici, c'est une pochette sobre dans le décor - y en a pas - et dans le costume. Le chanteur a juste oublié de s'habiller. Il arbore donc un pyjama d'hôpital du meilleur goût... Qui, MAIS QUI s'est dit que de présenter l'interprète au saut du lit dans un ignoble pyjama peut faire vendre?

La chanson présente en face A se nomme Para quererme bien et me semble être chantée en italien, tout comme la face B. Je ne connaissais pas ce jeune homme en pyjama jusque là mais force est de constater qu'il a une voix entre Al Bano et Claudio Baglioni, un chanteur italien merveilleux au sex-appeal affolant. La chanson en tête est très douce au départ puis s'énerve sur le refrain. C'est bien fichu, alternant envolées sauvages accompagnées par un saxophone de circonstance et paroles sussurées avec toute la sensualité que peuvent nous proposer nos amis transalpins. Efficace et agréable, le disque fut disque de platine chez les argentins, comme précisé sur la pochette, ils ne s'y sont pas trompés.

En face B, El Charnacalito romantico est bien plus entraînante. On retrouve toujours le saxophone, qui semble donc être son petit plaisir à lui. L'instrumental de la chanson est priviliégié au détriment de la partie chantée, laissant libre cours à des parties très rythmées, un peu délirantes ou faussement improvisées. Le disque est une bonne surprise, comme quoi une pochette étrange peut abriter une bonne production.

 

Fiche technique:

Alejandro Lerner

Para quererme bien / El Charnacalito romantico

Accord

1984

Paroles et musique:
A.F. Lerner

 

Et la chanson: