Romina Power et Al Bano

Apparemment, ce slow efficace des années 70 a été maintes et maintes fois écouté comme peut en témoigner la pochette. Romina Power et Al Bano y apparaissent bronzés, cuivrés, cramés. Ils arborent des chemises particulièrement bariolées. Et en regardant cette photo, on se prend en cet hiver morne et triste, à rêver de soleil, de promenades sur la plage, de fins d'après-midi arborés et de boissons fraîches sous un soleil sauvage. On y voit tout ça et les deux chansons présentes sur le disque appuyent cette impression. La face B est surprenante, la face A donne envie d'autre chose que de soleil mais ça reste chaud.

Dans la droite lignée des chansons sensuelles en duo option "sexualité métaphorique", Des nuits entières succédait à l'époque à des titres comme l'énorme J'ai encore rêvé d'elle ou le chaud-bouillant Je t'aime moi non plus du tandem Gainsbourg-Bardot. Le timbre voilé de Romina Power et la voix iglesiasesque d'Al Bano servent la chanson à la perfection: des paroles chaudes comme la braise - écrites par Vline Buggy - un refrain qui pulse et un ensemble très romantique, quoiqu'on en dise, a fait un petit tube à l'époque. Serait-ce une sombre histoire de droits d'auteurs qui ont plongé cette chanson dans un quasi-anonymat aujourd'hui? Je ne sais. Toujours est-il qu'il faut réécouter ce duo magique qui savait faire vivre un titre, comme le prouve la fin de cette chanson, constitué de refrains ad-lib interprétés avec intensité.

La face B s'intitule Sognando Copacabana et n'a rien à voir avec le tube de Barry Manilow. Dans ce morceau écrit entièrement par Romina Power, on entend dès le départ une guitare et un air chaleureux. On y retrouve la voix douce de Romina Power, pour ainsi dire la seule chanteuse de cette face B, et des choeurs masculins au refrain dont les voix assez graves me permettent peut-être de dire que ce n'est pas Al Bano qui chante, en tout cas, pas tout seul. On y croise aussi des mariachis et, tout à la fin, deux filles qui discutent de plus en plus vite. Les voix s'accélèrent jusqu'à ce que ça donne l'impression qu'elles aient été remplacées par les Schtroumpfs ou par Nestor le Pingouin.
Cet artifice clinquant et tout à fait inutile me faisait un peu peur quand j'étais petit.

 

Fiche technique:

Romina Power & Al Bano

Des nuits entières / Sognando copacabana

Carrere

1976

Paroles et musique:
Face A: Carrisi - R. Power / C. Carrère - V. Buggy
Face B: R. Power

 

Et la chanson: En playback total, Romina Power et Al Bano en plein dans les années 70. C'est délicieusement démodé. A noter que le logo "MTV en haut à droite fait référence à une chaîne de télé libanaise.