Chorale de Saint-Loup sur Semouse

Cher M. Effler,

Il y a bien des années maintenant - ça ne vous rajeunit pas et moi non plus - j'ai appartenu à cette chorale.
Vous étiez l'incontournable professeur de musique du collège André Masson de Saint-Loup sur Semouse. Il me revient le cadre de l'époque en écrivant ces quelques mots : les évaluations orales de gammes, de rythmes - comme j'étais compexé par le bruit de mes mimines quand elles frappaient l'une contre l'autre ! - les grosses évaluations enregistrées sur cassette et le "La" qu'on écrit pas, l'estrade, le piano, l'énorme collection de 33 tours dans l'armoire et la portée sur le tableau noir.

De cette chorale, j'ai le souvenir d'une bonne ambiance, d'un nombre assez impressionnant de collégiens en salle 207 qui se pressaient le temps de midi; délaissant ou décalant leurs déjeuners pour chanter. J'étais voix 4, la voix la plus grave, c'était hors-norme.
J'aimai croire - mais je ne sais pas si c'était vrai - qu'elle fut créée à cause du petit groupe dans lequel je me trouvai. Il y avait Philippe, Ludovic, Raphaël et d'autres dont je ne me rappelle plus; on était les grosses voix de troisième qui faisaient "Bom, bom" sur la BOF de "Sébastien parmi les hommes"...

"Je connais les brumes claires, la neige rose des matins d'hiver..." Comme j'aurai voulu chanter cette chanson mais j'avais une grosse voix alors je faisais "Bom, bom" avec mes collègues de "Bom, bom", appréciant encore plus les harmonies de nos camarades moins graves, moins "mâles" que nous.

Ce 45 tours, je l'ai trouvé au hasard d'une brocante lupéenne. C'était l'occasion rêvée.
Néanmoins, il est très fatigué; la pochette a tenu vaillement les années mais le disque en lui-même est marqué, très abimé, légèrement rayé. Il a toutefois droit de cité dans ma collection, d'autant plus que c'est le seul représentant de votre digne entreprise.
Au programme de ce disque - dont l'étiquette ne comporte pas d'années mais qui doit dater du début de la décennie 80 - "Les cavaliers du ciel", "Piu non si trovano" et "O ma verte forêt" si mélancolique, si envoutante, mais si court, désespérément court.
En face B, "O belle nuit" et surtout "Canon de la paix". un canon, votre dada. Et c'est vrai que c'est classe, le canon... Et puis, on y parle de paix, thème universel, quelquefois un peu plus universel à certains moments. Ce vaillant petit chant plein d'énergie composé par François Terral - qui aurait collaboré aux "Comédiens" de Charles Aznavour - reste en tête bien après l'écoute du disque.J'allais oublier... Je me rappelle aussi de quelque chose d'important; autant dans vos cours que dans la chorale. C'est une notion aujourd'hui que j'essaie de faire passer à mes propres élèves. Ca s'appelle la rigueur.

Cordialement,

Gaël (Voix 4)

 

Fiche technique:

La chorale de Saint-Loup sur Semouse - Jacques EFFLER

O ma verte forêt / Les cavaliers du ciel / Piu non si trovano / O belle nuit / Canon de la paix

Année: ?

Le Kiosque d'Orphée

Paroles et musique

A1: Anonyme XVIè siècle
A2: M. Corneloup
A3: W.A. Mozart
B1: A. Ameller
B2: F. Terral