Régine

Ah oui, oui, oui, ouiiiiiiiii... Bienvenue à Questioooooooooooons pour un... champiooooooooon ! Première question, un indice en bas de votre écran (indice: orange toujours): Je suis une chanson datant de 1979 écrite entre autres par Claude Carrère et Vline Buggy. Je suis une adaptation d'un succès planétaire datant de l'année précédente et remise au goût du jour lors d'un évènement sportif tout aussi mondial. Je fus interprétée en français une première fois par celle que l'on nommait la reine de la nuit puis reprise dans les années 90 par une chanteuse toute aussi rousse que son interprète originelle.
Mes paroles abordent sur un rythme disco le thème de la séparation et de la femme vengeresse, comme "Fallait pas commencer" de Lio. Ma phrase culte reste "J'aurais dû changer la serrure ou juste reprendre la clé". Mon titre est littérallement traduit de l'anglais... Je suis... Je suis... (sonnerie de porte d'entrée, comme chez mémé). Aaaaaaaah, quel dommage, Jean-Ludivine et Marie-Robert (à moins que ce ne soit le contraire), il s'agissait évidemment de "Je survivrai" interprété par Régine, mais vous êtes complètement à la masse, bande d'abrutis?

Laissons Julien Lepers là où il est et revenons promptement sur cette génialissime chanson qui vaut bien mieux que ce que l'on peut penser. Déjà, les paroles sont une vraie réussite. Sans parler de texte littéraire, n'exagérons rien, on peut tout de même dire ici que les paroles sont bien troussées. La voix de Régine se marie à la perfection avec ce texte désespéré et vengeur à la fois, comme le disait Julien dans le paragraphe précédent. Cette belle réussite fut mise sous plastique par La Russo une vingtaine d'années plus tard, ce n'était pas forcément une bonne idée. Rappelons que cette chanteuse a fait toute sa (courte) carrière sur des reprises de Régine puisque Tu m'oublieras était déjà interprété à la base par l'inoubliable interprète des Petits papiers.

La face B s'intitule Never stop dancing. Mieux qu'un remplissage, cette chanson a le mérite d'être chantée en anglais par notre Régine internationale (à ne pas confondre avec la Régie nationale... OK, je sors). Le titre est disco à fond, n'a pas du tout la prétention de devenir un tube. C'est sympathique comme une chanson sur laquelle on danse à deux heures du mat' en 1979 dans une boîte comme... Chez Régine par exemple. C'est du très bon disco, chaleureux, agréable, bien envoyé et qui disparaît de l'esprit aussitôt le disque passé. Il remplit donc tout à fait son office de face B.

Fiche technique:

Régine

Je survivrai / Never stop dancing

Carrere

1979

Paroles et musique:
Face A: D. Fekaris - F. Perren / C. Carrère - V. Buggy
Face B: L. Saint-Louis / A. Wisniak

Et la chanson: Une chorégraphie minimaliste (bien qu'elle manque de choir à 2'30"), une choucroute volcanique qui semble avoir une vie parallèle à celle de sa propriétaire, la fameuse robe rideau qui donne l'impression que Régine est en deux morceaux. C'est génial.