Ysa Ferrer

 

C'est difficile de dire le contraire, si vous regardez un peu les articles publiés depuis la création de ce blog, on ne peut pas dire qu'ils se distinguent par des rythmes actuels ou des productions particulièrement récentes. Je peux même me targuer d'être un conservateur du son vinyle, celui issu d'un master analogique et non numérique car, selon moi, coller un son sans âme sur du vinyle, c'est au mieux un gadget, au pire une imposture... Et puis, quelques très beaux objets - puisqu'aujourd'hui la mode du vinyl tient beaucoup de l'objet chez les néophytes - émergent dans le rush productif actuel. C'est le cas de ce 45 tours d'Ysa Ferrer.
Premier très bon point, puisque nous parlons de forme, le 45 tours est un vrai 45 tours. Le poids du disque est normal, ce ne sont pas ces lourdes galettes qui nous sont proposées depuis quelques temps. Deuxième bon point, le vinyl est rose, c'est esthétiquement bien vu et agréable à l'oeil. Troisième qualité, la plus importante pour moi, ce 45 tours a un vrai centreur de 45 tours. Quelques précisions sur cette drôle de fixette: Depuis le retour en grâce du SP (single play), nous avions le droit à des centreurs de 33 tours, c'est à dire des petits trous. En effets, les producteurs devaient penser que les auditeurs s'étaient débarrassés depuis bien longtemps de leurs platines et des centreurs qui vont avec... Alors au diable la légende, proposons un objet moche mais pratique. Là, on retrouve le plaisir de poser son disque sur la platine, de se louper car on a pas le compas dans l'oeil, de ripper sur le centreur et de procéder à un petit mouvement lattéral, histoire d'être sûr qu'on a bien installé le disque, avant de l'écouter.

Pop est pop. Pas de surprises. C'est de la bonne pop de maintenant, avec un bon son entraînant et efficace, des paroles loin d'être idiotes, lorgnant sur le 3ème sexe d'Indochine ou Double jeu de Christophe Willem et proposant une philosophie assez proche de la mienne. Du coup, je suis conquis. La voix d'Ysa Ferrer est elle-même pop. Acidulée, chaleureuse, charmante, chatoyante, j'ai pris plaisir à l'écouter et je me suis même surpris à me dire que le titre était quelque peu court et mériterait une bonne minute supplémentaire.

En face B, un remix très discothèque vous relance comme si vous aviez placé le diamant au bout milieu du vinyl, comme si vous aviez allumé la radio un peu au hasard. C'est bien simple, c'est le genre de chansons que j'ai envie d'écouter au réveil, histoire d'avoir la patate dès le début de la journée. Je persiste à ma surprise générale, j'aime beaucoup ça.

Le 45 tours est accompagné d'un CD 5 titres qui reprend quatre remixes et l'intrumental, et c'est là le seul défaut du vinyl: en face B, j'aurai adoré avoir la version de Xelakad (en troisième position sur le CD), parce que, je vais être transparent, derrière ce pseudo, se cache un ami à moi et qu'il a du talent.
Alors, me direz-vous, comme ça le blog des 45 tours fait du publi-reportage maintenant? On a vendu son âme au diable? On pratique le copinage? Même pas. Si c'était mauvais, je ne l'aurai pas chroniqué, tout simplement. Ce n'est pas le cas, c'est même l'inverse alors je ne vais pas me priver d'un plaisir.

 

Fiche technique:

Ysa Ferrer

POP / Bimbo Jones Radio Remix

Lovarium

2014

Paroles et musique:
D. Castano / Y. Ferrer / D. Castano

Et la chanson: Est-ce le clip officiel? C'est original cette idée de karaoké baudruche. A découvrir.