Marie Laforêt

Doit-on forcément passer par le poncif très usé de la fille aux yeux d'or quand on parle de Marie Laforêt? Oui.

Elle a des yeux pas croyables et ce serait dommage de ne pas décrire cette pochette étrange où Maïtena (c'est son vrai prénom) nous accueille sous la douche l'air alangui, bouche entrouverte et yeux lumineux et sensuels magnitude 9 sur l'échelle de Richter pour nous interpréter sur la face B L'amour comme à seize ans.

Et c'est vrai que lorsque Marie Laforêt nous sussure "Fais-moi l'amour comme à seize ans, fais-moi l'amour sans expérience..." on fond tous bords confondus... puis, parce qu'on a de l'humour, que l'esprit vagabonde et que le second degré nous titille, on s'interroge. "Fais-moi l'amour sans expérience". Pourquoi pas... Mais est-ce bien raisonnable? Vite fait, bien fait? Comme un bourrin? C'est pas terrible, on est tous passés par là au début et c'est pas forcément les meilleurs moments de notre vie, c'est même plutôt décevant...

Et puis en fait, non, c'est quand même chouette de nous laisser convaincre par Marie Laforêt parce que toute la chanson n'est que romantisme exacerbé, de l'intro presque symphonique à la tonalité mi-ingénue, mi-érotique de l'interprète. "Fais-moi les gestes qui hésitent", "Fais-moi l'amour un peu trop vite", "Fais-moi l'amour, l'amour avec le coeur", quelle belle série d'anaphores. Ca emeut ou pas. Moi, je me range vaillamment dans la première catégorie. Ce n'est pas surprenant de retrouver dans une irresistible scène de Lol à base de prof de maths sexy et de jeunes filles en fleurs cette chanson impérissable et pourtant sorti en face B de ce 45 tours.

Mais je t'aime propose une chanson un peu étrange, un peu country, plus ou moins en duo avec une grosse voix, où Marie laforêt nous gratifie encore une fois de ruptures vocales bienvenues. La chanson est un peu datée, la thématique ultra usée de l'amour contrarié constitue le sujet principal  de la chanson mais quelques curiosités affleurent. D'abord, le compositeur est Danyel Gérard et celui-ci l'a enregistrée l'année précédente pour son propre album. Ensuite, tout l'intérêt de la chanson est d'essayer de trouver qui chante. On peut penser au sus-nommé Danyel Gérard en forçant sur les graves mais les différentes recherches internet ne m'ont pas permis de trouver la clé de ce mystère. Las, rabattons-nous sur la face B, elle est tellement plus charmante.

 

Fiche technique:

Marie Laforêt

Mais je t'aime / L'amour comme à 16 ans

Polydor

1973

Paroles et musique:
Face A: R. Bernet / H. Barnes / D. Gérard
Face B: J.P. Bourtayre / Y. Dessca

Et la chanson: Prestation sur une chaîne allemande si on en croit ce qui est noté au dessus de la scène, Marie Laforêt nous fait un playback pépère mais ça n'ôte rien à cette sublime chanson.