FMT

Il est difficile de faire plus simple concernant la conception de pochette: fond bleu, le nom de l'interprète/producteur en très gros, le nom de la choriste qui, soit dit en passant, a fait tout le boulot, en petit en bas et le nom de la chanson qui doit tout de même vaguement rappeler quelque chose aux amateurs de chanson - même débutants - en haut et aussi en petit.

Sorti en 1990 dans la grande lignée des reprises vaguement rapisantes et dancisantes - on peut citer par exemple La Serenissima du Rondo Veneziano reprise par DNA ou encore Ice Ice Baby de Vanilla Ice qui n'est en vérité qu'un sampler d'Under pressure de Queen et David Bowie - celle-ci est loin d'être un ratage. FMT - c'est à dire Frank Meyer Thurn et Camilla - s'en sort très bien en reprenant se monument de la chanson qu'est Suzanne de Léonard Cohen.

Le duo en fait une reprise tout à fait charmante et pop qui tourna naguère pas mal en radio. Un peu oubliée aujourd'hui, ce titre avait tout de même passé quelques semaines dans le TOP 50. Le duo ne connut pas d'autres succès retentissants - toutes proportions gardées - et retourna à sa notoriété nationale, à savoir la notoriété d'outre-Rhin. Reste cette chouette reprise qui n'a en aucun cas de raisons de rougir de son modèle, si tant est qu'on soit ouvert d'esprit et que la perspective de voir un monument reliftée par la mode de l'année, du mois ou du jour ne vous déstabilise pas trop.