21 février 2012

Brotherhood of man - Save your kisses for me

Commençons par la face B. Let's love together est un mignon petit slow où la technique "les filles reprennent dans les choeurs ce que disent les garçons" fonctionnent bien. Malgré le côté déjà bien daté de ce titre - qui aurait eu parfaitement sa place dans la BOF de Grease deux ans plus tard - c'est tout a fait honorable. Nous avons eu des faces B bien plus honteuses ici-même. La pochette ressemble a beaucoup d'autres. Emprunte de joie et d'allégresse comme le dicte le titre principal, elle présente un fond bicolore et... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2012

Richard Anthony - Amoureux de ma femme

Le disque que j'ai ne comporte pas de pochette. Et pour cause, il appartient à une partie de ma collection - assez importante aujourd'hui - provenant de juke-boxes et dont la jaquette a soit disparu, soit jamais existé. C'est dommage d'ailleurs car cette pochette orange tout à fait psychédelique est typiquement seventies. C'était le retour de Richard Anthony après quelques années de traversée du désert. Il signe à cette période chez tréma (la maison de disques de Michel Sardou) et sort ce titre qui reste certainement l'un de ses... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2012

William Sheller - J'me gênerais pas pour dire que j't'aime encore

Jusqu'à un âge avancé de l'enfance, j'ai cru que le 45 tours était juste un très joli objet noir et magique. Le son ne m'importait que peu... Et là, dans une petite brocante qui vendait des vieux meubles, j'ai trouvé entre un vieux fauteuil défoncé et un guéridon défraîchi, une pile de 45 tours. Ce fut mon premier lieu d'achat seconde main dans cette période triste où le 45 tours n'était plus produit. Au hasard, je pris ce disque. J'avais déjà entendu William Sheller, j'aimais bien sa voix, les paroles me parlaient. Banco, je... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 février 2012

Linda De Suza - Ca ne s'oublie pas

C'est bizarre, je n'aimais pas trop Linda de Suza. Je trouvai qu'elle se la pétait un peu, qu'elle minaudait dans ses interprétations et j'avais entendu parler de son mauvais caractère sur les plateaux télé. On se fait un avis facilement car la télévision est un miroir grossissant fort dangereux. Pourtant, il faut écouter les chansons. ici, elle propose un titre autobiographique dont la musique très typée nous met dans l'ambiance dès le début. Et cette pochette... Ca nous replonge 20 ans en arrière. Déjà, rien que le sigle... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 09:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 janvier 2012

Chantal Goya - Babar

"Oh, les enfants, écoutez l'histoire fantasti-queuh, de notre ami Babar, notre petit éléphant." Sont-ce les drogues dures, la fatigue ou encore une explication psychologique bien plus dérangeante? Toujours est-il qu'en cette année 1983, Chantal Goya s'enfonce peu à peu dans la chanson inepte pour enfants. Inexorablement.Inepte car le texte est évidemment d'une pauvreté à pleurer. il n'empêche que ce genre de rengaine vous marque une génération durablement. Chantal Goya fait son fond de commerce sur des personnages puisés dans les... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 12:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 janvier 2012

Plastic Bertrand - Bambino

La preuve en est qu'on peut faire des titres très courts à la fin des années 70. Un peu plus de deux minutes suffisent pour faire le tour de ce Bambino version Plastic Bertrand. Avant que le tube de Dalida ne devienne l'hymne des pates sous-vide à réchauffer au micro-ondes dans les années 80, il a eu le droit à un relooking punk de bon aloi par le phénomène de l'époque.Plastic Bertrand, né Roger Jouret - ce qui est bien moins rock'n roll reconnaissons-le - à débuté sa carrière solo avec le formidable Ca plane pour moi. ... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 06:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2012

Jean-Jacques Goldman - Je marche seul

Il est des chanteurs qui font presque l'unanimité. C'est le cas actuellement de Jean-Jacques Goldman. Le fait de ne plus beaucoup apparaître sur scène, excepté pour les Enfoirés, doit y aider. J'ai pour ma part découvert vraiment Goldman cela fait moultes années avec l'album qui me paraît encore aujourd'hui son meilleur, à savoir Entre gris clair et gris foncé. On y trouvait Elle a fait un bébé toute seule, Là-bas ou encore Puisque tu pars.Le titre proposé aujourd'hui date de l'album Non homologué qui est, tout comme... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 19:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 janvier 2012

Dorothée - Qu'il est bête

Tout est là. Les phylactères bédéesques, la caricature de Cabu, La signature "Dorothée" en rouge et blanc et la sus-nommée morte de rire. Elle n'a pas encore succombée aux sirènes du secteur prive, elle anime récré A2 sur Antenne 2 mais elle est déjà un phénomène. Ex-speakerine, elle a su prendre le train en marche afin de filer vers le succès (oui, quelques poncifs peuvent servir de temps à autre)... En bref, elle est déjà la nounou télévisuelle de toute une génération et elle cartonne aussi dans les ventes de disques. D'ailleurs,... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2012

Patrick Juvet - Rappelle-toi minette

Ouuuuh, mais c'est qu'il ferait peur notre helvète, déguisé en Roi-Lion avec son brushing bouffant, son teint jaune (tout comme notre invité d'hier) et son regard perçant - maquillé comme une bagnole volée certes, mais perçant.Et pourtant, Rappelle-toi minette est une jolie petite bluette narrant un amour de fête forraine, un coït au milieu de la nature et, en conclusion, une histoire d'amour sans lendemain qui semble contenter notre charmant petit suisse. C'est l'un des premiers gros succès de Juvet. Après avoir cartonné... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2012

Johnny Hallyday - Comme un corbeau blanc

Le premier détail que l'on remarque sur cette pochette, c'est le côté sauvagement jaunâtre de l'idole des pas jeunes. Il est entièrement blond, c'est belle des champs.Le deuxième détail est la dénomination de l'artiste. En 1973, plus besoin de noter "Hallyday" sur les pochettes, on sait qui c'est. Johnny tout court nous propose donc une chanson pas connue à l'époque, ce qui est normal; mais qui ne le sera pas plus connue plus tard, et c'est bien dommage. Musicalement, ça ressemble un peu au Requiem pour un fou croisé... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]