23 avril 2014

France-Passion - Improbable love-story

Ici, il faut préciser que les quelques 45 tours qui arrivent ont croisé ma route ce matin. J'allais d'un pas joyeux régler quelques soucis immobiliers lorsque je me souvins subitement qu'un disquaire existait dans ma nouvelle et jolie ville. J'entrai sans me douter du trésor qui m'attendait. Des invendus ! totalement neufs ! Des jolis vinyles laissés longtemps de côté. Imaginez qu'ils ne le sont pas restés longtemps. Je vous ai raflé ça avec frénésie, d'autant plus que l'un des premiers apparus à mes yeux gourmands fut ce disque...... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2014

Aphrodite's Child - It's five o'clock

Les Aphrodite's Child sont connus pour deux tubes sortis coup sur coup, à savoir Rain and tears et It's five o'clock. Le point commun suprême est le côté totalement planant et classe des deux titres. On soupçonne quelques substances illicites et quelque ambiance phantasmagorique derrière crd compositions. C'était l'époque et c'était assumé.A la baguette, on retrouve Evangelos Papathanassiou qui n'est autre que Vangelis, célébrissime compositeur de BOF aussi diverses que 1492, Les chariots de... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 13:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 avril 2014

Joe Dassin - Megamix 90

Dans la série "hommage raté", voici ce single effrayant sorti à l'occasion du dixième anniversaire de la disparition du plus français des américains. Ca commence par l'intro de C'est la vie Lily plombée par un effet tout moche, tombant à plat et déjà daté quand la chanson est sortie. Succède à cette vague tentative de modernisation, on retrouve Joe Dassin fredonnant et un morceau de Siffler sur la colline, massacré en règle par des borborygmes intégrés sur la jolie voix de Dassin. Suivent Les Daltons; le... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2014

La chorale du collège de Saint-Loup sur Semouse - direction: Jacques Effler

Cher M. Effler, Il y a bien des années maintenant - ça ne vous rajeunit pas et moi non plus - j'ai appartenu à cette chorale.Vous étiez l'incontournable professeur de musique du collège André Masson de Saint-Loup sur Semouse. Il me revient le cadre de l'époque en écrivant ces quelques mots : les évaluations orales de gammes, de rythmes - comme j'étais compexé par le bruit de mes mimines quand elles frappaient l'une contre l'autre ! - les grosses évaluations enregistrées sur cassette et le "La" qu'on écrit pas, l'estrade, le piano,... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Richard Anthony - Senora la duena

Nous avons déjà croisé bon nombre d'adaptations ici, elles ne sont pas forcément de vraies réussites; la faute à des textes ineptes ou faits à la va-vite. Dans le cas qui nous intéresse, c'est l'extraordinaire Cat Stevens qui passe par la traduction. L'inoubliable interprète de Wild World fut adapté par Georges Guétary (Matthew and son devenu Papa je t'aime), par Alain Bashung qui a poussé le vice à entretenir la ressemblance avec l'original pour Du feu dans les veines en 1971 et par Claude François pour l'effrayant... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2014

Pierre Bellemare - Le père

Bienvenue, bienvenue à tous ces "artistes" qui se sont dit "Tiens, je n'ai aucun talent de chanteur, je n'ai pas le sens du rythme mais je connais des gens qui connaissent des gens qui sont dans la musique, alors pourquoi pas?". Vous êtes nombreux à avoir un rapport que très vague avec la chanson et pourtant, pour notre plus grand bonheur, vous tentez le coup.Le réseau belge de Bellemare s'est mis en place et dès lors, l'impérissable animateur du Télé shopping a pondu ceci. Aux paroles, on retrouve Jacques Lanzmann, qu'on a connu en... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2014

Kylie Minogue & Jason Donovan - Especially for you

Ils sont pas beaux comme ça, sur leur pochette? Du sepia pour rappeler et l'été - puisque l'objectif est d'être le slow estival de 1988 - et le souvenir d'un amour inébranlable, indiscutable, indestructible d'une histoire d'amour romantique. Les deux chanteurs sont les héros d'une série télé australienne très populaire au pays des kangourous, Neighbours, et il paraissait donc assez logique que le trio magique de PWL, Stock-Aitken-Waterman, profite de cette occasion.A noter que Kylie Minogue reprit le chemin des séries télé dans un... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 15:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 février 2014

Jean-François Maurice - 28° à l'ombre

Ce 45 tours fut un petit succès à la fin des années 70. Pour quelques connaisseurs, ce disque est devenu une sorte de classique involontaire. La production a connu un chemin quelque peu sinueux: l'édition ci-contre fut éditée en 1978 mais il existe un aute pressage en 1982 avec une pochette et une face B différentes. C'est la version originale qui nous intéresse aujourd'hui. Dès le départ, le décor est planté: des cigales et une musique slow fortement connotée années 70 donnent déjà une atmosphère géniale. On peut y ajouter une... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 00:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 février 2014

Daniel Balavoine - Mon fils ma bataille

  Les pochettes des 45 tours de Daniel Balavoine sont toujours bien posées: Il plante un drapeau sur Me laisse pas m'en aller en 1979, sert de cible vivante sur Vendeurs de larmes en 1982, et déjeune dans une humble cabane, pieds nus et entouré de deux femmes sur Pour la femme veuve qui s'éveille en 1983.  Ici, il est pris dans un phare et cherche à se cacher avec son blouson, comme s'il était poursuivi par la police. Et c'est vrai que le point commun des deux chansons est la justice. Pour la face A, c'est... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2014

Pierre Bachelet - Emmanuelle

Voilà le genre de photo qui parle à toute une génération, celle des années 70... mais aussi à celle d'avant, à celle d'après. Sylvia Kristel, lassive, seins nus, son collier de perles, son mythique fauteuil en osier, ça s'est de l'affiche ! ça c'est de l'évocation ! Avant de laisser sa place à Francis Lai pour le 2, Serge Gainsbourg pour le 3 et Michel Magne (le compositeur des Tontons flingueurs) pour le 4, de revenir pour le 5, Pierre Bachelet réalise ici une composition splendide. Incroyable, formidable de pouvoir faire une... [Lire la suite]
Posté par toutrondtoutrond à 17:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]