Aphrodite's child

Les Aphrodite's Child sont connus pour deux tubes sortis coup sur coup, à savoir Rain and tears et It's five o'clock. Le point commun suprême est le côté totalement planant et classe des deux titres. On soupçonne quelques substances illicites et quelque ambiance phantasmagorique derrière crd compositions. C'était l'époque et c'était assumé.
A la baguette, on retrouve Evangelos Papathanassiou qui n'est autre que Vangelis, célébrissime compositeur de BOF aussi diverses que 1492Les chariots de feu ou Blade runner. Aux paroles, on retrouve Richard Julian Francis, inconnu à mon bataillon, qui fut pourtant fréquemment auteur pour le groupe.

It's five o'clock, c'est tout d'abord une interprétation, des aigüs mystiques et surtout, un piano échevelé qui termine dans une sorte de brouillard musical finissant par choir bizarrement dans les graves, accompagné par des choeurs de fin de Requiem. C'est terriblement bien fait, subtilement construit, invariablement classique.

Les Aphrodite's Child, c'est un terrain propice au succès. Outre Vangelis, c'est aussi Demis Roussos qui passe à la postérité. Notre bon vieux Demis faisait à l'époque la moitié de son poids et arborait déjà une voix incroyablement haute et puissante. A cette époque, Demis Roussos portait des toges improbables et réussissait un début de carrière formidable. Depuis, il a fait une carrière solo en anglais mais aussi en français, a signé l'un des come-backs les plus retentissants des années 80 avec Quand je t'aime, écrit par le tout-terrain Didier Barbelivien. Ces dernières années, il a sorti un album paraît-il pas mal et fait la tournée en guest d'Âge tendre et tête de bois.
N'oublions pas le troisième fils d'Aphrodite, Lucas Sideras qui incarne coup sur coup la batterie, la doublure voix de Demis et le seul retour à l'anonymat dans le groupe.

En face B, on retrouve l'étrange Funky Mary, co-écrit d'ailleurs et me semble t-il interprété par le batteur du groupe. Ce morceau tout aussi psychédélique que la face A mais bien plus rythmé, semble être monté à l'envers au niveau des percussions, comme le préconisait certains artistes de l'époque. Ca ressemble à beaucoup de titres de la fin des années 60 mais cette chanson a la qualité d'être entraînante et de rester en tête, ce qui lui permet de sortir quelque peu du lot.
Toujours composée par Vangelis, ce morceau répond donc à la règle qui veut que l'originalité d'un morceau à l'envers donne une dimension presque fantastique - peut-être même diabolique - à la composition. Il paraît que l'écoute à l'envers du disque délivrerait un message satanique du meilleur aloi. Je n'ai pas tenté, je n'ai pas envie de casser ma platine.

 

Fiche technique:

Aphrodite's Child

It's five o'clock / Funky Mary

Mercury

1969

Paroles et musique:
Face A: R. Francis / Vangelis
Face B: L. Sideras / Vangelis

Et la chanson: Demis Roussos sans toge, très élégant et presque sexy, Vangelis totalement pénétré par son jeu et Lucas Sideras pas loin d'aller voir un kiné vu la forme de son dos, cela donne une prestation playback très sympa. A noter l'énergie déployée par Vangelis à la fin, inversement proportionnelle à celle du batteur qui ne semble pas trop savoir où il est.